perte-cheveux-enfantSi vous pensez que la perte de cheveux chez les enfants est extrêmement rare, vous serez surpris d’apprendre que ce n’est pas le cas. Environ 2% des visites pédiatriques concernent la perte de cheveux. Celle-ci est difficile à vivre à l’âge adulte, mais lorsqu’elle touche un enfant, cela brise toujours le cœur de ses parents.

La bonne nouvelle, c’est que la plupart des enfants qui souffrent d’une perte de cheveux peuvent être traités efficacement. L’important est de diagnostiquer tôt, c’est pourquoi il est crucial de prendre les conseils avisés d’un pédiatre dès que la perte de cheveux se déclare.

Il existe un certain nombre de pathologies pouvant causer la perte de cheveux chez l’enfant. La Teigne et l’alopécie en aires (aussi appelée ‘alopecia areata’).

La teigne

Celle-ci est la cause la plus commune de perte de cheveux chez l’enfant et elle consiste en une infection fongique. Elle provoque une perte de cheveux en plaques qui sont souvent rondes ou ovales (bien que pouvant prendre d’autres formes).

Elle est traitée à l’aide d’un médicament antifongique administré par voie orale ainsi qu’un shampoing (Nizoral) devant être appliqué sur le cuir chevelu 2 à 3 fois par semaine. Pour que le traitement réussisse, ces prescriptions doivent être suivies à la lettre. L’enfant qui suit ce traitement n’est pas contagieux.

Alopécie en aires

Avec l’alopecia areata, des plaques ovales se forment soudainement et elles sont dépourvues de cheveux et lisses. Il n’y a pas d’inflammation ou de cheveux cassés. C’est une pathologie qui affecte 1 enfant sur 1000. 25% de ces enfants présentent aussi des ongles striés.

Le traitement est généralement prescrit par un dermatologue et une grande majorité des enfants affectés récupèreront leurs cheveux dans l’année. Aucun traitement ne permet actuellement de traiter cette pathologie, ils permettent cependant d’inverser les symptômes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire