greffe-cheveux-tunisie

Les cheveux sont un indicateur relativement précis de votre état de santé. Les cellules des cheveux font partie des cellules du corps qui se développent le plus rapidement, et lorsque votre corps est sous l’emprise du stress ou en crise, ces cellules peuvent interrompre leur  activité pour rediriger l’énergie ailleurs, où le corps en a besoin. Parmi les situations pouvant causer une perte de cheveux, on compte les changements hormonaux, les déficiences nutritionnelles, certains médicaments et de nombreuses pathologies dont les maladies thyroïdiennes.

La perte de cheveux est en réalité relativement fréquente ; à l’âge de 40 ans, la moitié environ des adultes présentent une perte plus ou moins importante. Chez les personnes concernées par une maladie de la thyroïde en revanche, la perte de cheveux peut se produire plus tôt et plus rapidement, Greffe de Cheveux en Tunisie vous explique pourquoi.

Normalement, les cheveux poussent d’environ 1.25 cm par mois pendant 3 ans, ils entrent ensuite en phase de repos. A tout moment, 1 cheveu sur 10 est en phase de repos, et après 3 mois, un nouveau cheveu expulse son prédécesseur. Lorsque de plus en plus de cheveux entrent en phase de repos ou que le processus de remplacement s’accélère, l’équilibre est perturbé et une chute de cheveux en résulte.

L’alopécie (perte de cheveux) induite par les hormones se produit lorsqu’une enzyme se met à convertir la testostérone au niveau du scalp en dihydrotestosterone, ou DHT. Celle-ci attaque les follicules de cheveux en les faisant rétrécir voire disparaître. Les cheveux deviennent alors plus fins et peuvent s’arrêter de pousser. Cette conversion de la testostérone en DHT semble être accélérée chez des patients hyper et hypothyroïdiens ce qui en fait la responsable de la chute de cheveux.

Certains patients rapportent que la perte de cheveux rapide est le pire des symptômes de leur problème de thyroïde (amincissement et chute des cheveux souvent accompagnés par un changement de texture qui les rend secs). Les maladies de la thyroïde provoquent généralement une perte généralisée des cheveux de la tête, toutefois un symptôme spécifique aux patients hypothyroïdiens consiste en une chute des poils des extrémités extérieures des sourcils. La perte généralisée des poils du corps (en dehors de la tête) peut aussi être observée chez des malades de la thyroïde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire