Questions au sujet de ‘l’après-greffe de barbe’

Questions au sujet de ‘l’après-greffe de barbe’

Pour de nombreux hommes, arrêter de se raser ne permet pas de faire pousser sa barbe. La barbe ne pousse pas toujours de manière uniforme sur le visage, ce qui la rend éparse au lieu d’être élégante. L’hérédité peut aussi être la cause d’un visage imberbe. Cependant, tout comme il est possible de greffer les cheveux pour combler les zones dégarnies par la chute de cheveux, la barbe peut être greffée pour les patients qui n’ont naturellement pas de barbe ou qui ne sont pas satisfaits de l’apparence de leur barbe.

Un médecin doit évaluer la peau ainsi que les cheveux pour être sûr que le patient est bon candidat à ce type de greffe. Entre les mains d’un spécialiste qualifié, la greffe peut créer la barbe telle que le patient l’imagine en sachant que le résultat est permanent.

Qu’est-ce que la greffe de barbe ?

La greffe de barbe consiste à prélever des cheveux pour les implanter au niveau du visage en créant le schéma souhaité ou en compétant une barbe clairsemée. Les spécialistes emploient une technique appelée extraction d’unités folliculaires (FUE) pour la restauration de la barbe. Cette technique consiste à prélever les unités folliculaires individuellement de la zone donneuse à l’aide d’un micro-punch. Cette technique est moins douloureuse et de laisse pas de cicatrices visibles une fois que le patient a guéri.

L’unité folliculaire est un groupe de follicules de cheveux qui poussent à travers la peau au même point de sortie. Environ 2000 à 5000 follicules de cheveux peuvent ainsi être prélevés à l’arrière de la tête, généralement près des oreilles ou plus bas, pour être implantés au niveau du visage.

Comment savoir si la greffe de barbe est réussie ?

Quelle que soit le type d’intervention réalisée, au bout de 3 à 4 mois, les follicules de cheveux greffés se sont installés de manière définitive et commencent à pousser. Les patients peuvent observer le résultat final 8 à 9 mois après la greffe, lorsque la barbe a suffisamment poussé pour pouvoir juger de son apparence. La barbe greffée peut être traitée comme s’il s’agissait d’une barbe naturelle ayant toujours été là. La greffe de barbe est rarement ratée, cela arrive généralement lorsque la zone de prélèvement est inadéquate, c’est pourquoi il est important de confier son intervention à un spécialiste qualifié.

Quelles sont les précautions à prendre après une greffe de barbe ?

Votre médecin vous transmettra des instructions spécifiques pouvant inclure une crème antibiotique pour le cuir chevelu et le visage. Les activités à éviter durant au moins quelques jours sont les suivantes :

  • Baignade
  • Exposition directe au soleil
  • Tabagisme
  • Sauna ou bain chaud
  • Efforts physiques causant la transpiration
  • Toucher, frotter ou gratter les zones de prélèvement ou de greffe

Il peut être conseillé aux patients de ne pas se nettoyer le visage pendant quelques jours ou au moins d’éviter les frottements. La peau peut être sensible et des démangeaisons peuvent se faire sentir, mais pour éviter l’irritation et l’infection, il faut éviter de la toucher.

Comment approcher le problème de la chute de cheveux chez l’homme ?

Comment approcher le problème de la chute de cheveux chez l’homme ?

La chute de cheveux affecte malheureusement des millions d’hommes dans le monde. Il est estimé qu’environ 50% des hommes âgés de 50 ans ou plus sont concernés par un certain degré de chute de cheveux et ce pourcentage augmente avec l’âge. Auparavant, il n’existait aucune solution contre la chute de cheveux, mais de nombreuses options de traitement différentes sont aujourd’hui disponibles pour stopper la chute de cheveux et restaurer la chevelure.

Chaque jour, des dizaines de milliers d’hommes à travers le monde font leurs recherches sur le web au sujet de la restauration capillaire, car ils ne veulent plus subir la chute de cheveux et souhaitent connaître les meilleures options à leur disposition. Voici un aperçu des différents traitements de restauration capillaires.

Traitements non-invasifs de restauration capillaire

  • Solution Minoxidil 5% : ce traitement topique est formulé pour ralentir la chute de cheveux et stimuler la croissance capillaire
  • Thérapie laser à basse intensité : ce traitement utilise l’énergie de la lumière pour stimuler les follicules de cheveux et stopper la progression de la chute de cheveux. La repousse des cheveux peut être observée en quelques semaines.
  • Injections de PRP (plasma enrichi en plaquettes) : les injections de PRP sont un traitement non-invasif utilisant le propre sang du patient pour en extraire un concentré de plaquettes que l’on injecte dans le cuir chevelu pour stimuler les cellules souches dans les follicules de cheveux et les faire produire des cheveux en bonne santé. Ce traitement peut être employé seul ou en combinaison avec d’autres traitements tels que la thérapie laser à basse intensité pour optimiser le résultat.

Greffe de cheveux FUE (extraction d’unités folliculaires)

L’extraction d’unités folliculaires est un traitement de microchirurgie peu invasif, il s’agit du traitement le plus avancé et précis de restauration capillaire offrant les meilleurs résultats lorsqu’il s’agit de combler des zones définitivement dégarnies de la chevelure. Les follicules de cheveux sont prélevés et réimplantés avec précision pour reproduire toutes les caractéristiques de la chevelure telle qu’elle était avant la chute de cheveux. Contrairement à l’ancienne méthode de greffe de cheveux, cette technique ne laisse pas de cicatrice linéaire à l’arrière de la tête et les patients peuvent couper leurs cheveux courts par la suite sans problème. La technique de greffe FUE offre tellement de précision qu’elle peut être employée pour restaurer les sourcils, la barbe et la moustache ou en combler les manques en restant absolument indétectable pour tous les types de cheveux. De nombreux patients choisissent de voyager pour bénéficier de l’expertise des spécialistes de la greffe cheveux Tunisie ainsi que de prix nettement inférieur à la moyenne des prix en Europe.

Micro-pigmentation du cuir chevelu

Il s’agit d’une excellente option lorsque la chute de cheveux est à un stade précoce, elle peut aussi être employée pour dissimuler des cicatrices au niveau du cuir chevelu. De fines aiguilles sont utilisées pour déposer des pigments dans le cuir chevelu de manière à imiter la répartition naturelle des follicules de cheveux. Cela permet de combler les espaces vides à l’aide d’une couleur créant l’illusion d’une densité de cheveux accrue. Cette option peut être une bonne alternative pour ceux qui ne sont pas encore de bons candidats à la greffe de cheveux.

Si vous faites vos recherches au sujet des options de traitement de la chute de cheveux, il est bon de passer en revue les avis des patients des professionnels que vous envisagez de consulter ainsi que leurs photos pré et post-traitement que vous pourrez trouver sur leurs réseaux sociaux et sites web.

La chute de cheveux n’affecte pas uniquement les hommes. Des options de restauration capillaire sont également disponibles pour les femmes concernées. Si vous êtes prêt(e) à agir contre la chute de cheveux, il est préférable de consulter son médecin dans un premier temps pour déterminer la cause de la chute de cheveux et s’assurer que celle-ci n’est pas la conséquence d’une pathologie autre que l’alopécie androgénétique (chute de cheveux héréditaire) contre laquelle les traitements de restauration capillaire sont bien-entendu inefficace. Parmi les pathologies pouvant causer la chute de cheveux, on compte par exemple la pelade (réaction immunitaire), la carence en vitamine D, les problèmes de tyroïde, l’effluvium télogène (chute de cheveux suite à un choc physique ou émotionnel intense), le diabète, la prise de certains médicaments et d’autres.

Bloqueurs de DHT, santé des cheveux et traitements

Bloqueurs de DHT, santé des cheveux et traitements

Nos hormones jouent un rôle crucial dans notre santé. Ce sont les messagers chimiques de notre corps qui transportent les signaux à la circulation sanguine, aux tissus et qui régulent différents processus tels que la croissance, le métabolisme ou l’humeur. Les hormones ont même un impact sur la croissance capillaire ou à l’inverse, le manque de de croissance capillaire et la chute de cheveux.

La dihydrotestostérone (DHT) est une hormone importante dans le développement sexuel masculin, la croissance des poils du corps, la fonction des glandes sudoripares et la régulation de la libido. De forts taux de DHT peuvent contribuer à certains types de chute de cheveux dont l’alopécie androgénétique qui se produit lorsque la DHT se lie aux récepteurs d’androgène dans les follicules de cheveux. Cela entraîne le rétrécissement des follicules jusqu’à ce qu’ils arrêtent de faire croître des cheveux.

Inverser les effets de la DHT peut ralentir la progression de l’alopécie androgénétique. Il existe de nombreux produits pharmaceutiques, des suppléments et solution topiques pouvant aider à diminuer le taux de DHT et à préserver les cheveux.

Quels sont les signes d’un fort taux de DHT ?

Si vous constatez une chute de vos cheveux au niveau des tempes, de la couronne (sommet de la tête) ou si votre front se dégarnit, vous avez peut-être un fort taux de DHT. Parmi les autres symptômes du fort taux de DHT, on compte la pilosité du corps accrue, l’acné adulte, la transpiration accrue, l’apnée du sommeil, un fort taux de globules rouges ou l’hypertension.

Que se passe-t-il lorsque la DHT est bloquée ?

Lorsque la DHT est bloquée, la chute de cheveux ralentit généralement ou s’arrête complètement. Est-ce que les cheveux tombés repoussent après avoir bloqué la DHT ? Malheureusement, les bloqueurs de DHT ne stimulent pas la croissance de nouveaux cheveux, amis ils peuvent préserver les cheveux qui sont encore présents.

Est-ce que bloquer la DHT présente un risque pour la santé ?

Le principal traitement pour bloquer la DHT est un médicament par voie orale appelé Finastéride, qui inhibe l’enzyme qui convertit la testostérone en DHT. Le blocage de la DHT à l’aide de médicaments tels que le Finastéride est efficace, mais est-ce vraiment sain ?

Les études montrent que les bloqueurs de DHT sont sans risques pour la plupart des hommes, bien que certains aient parfois des effets secondaires tels que la diminution de la libido, le dysfonctionnement érectile ou la dépression. C’est pourquoi il est important d’utiliser les bloqueurs de DHT sous supervision médicale afin que tout effet secondaire soit évalué et traité. Bien que certains produits bloqueurs de DHT puissent être utilisés par les femmes, le Finastéride est approuvé par les autorités de santé pour les hommes uniquement et ne doit pas être utilisé chez les femmes enceintes ou qui vont débuter une grossesse.

Est-ce que le fait de bloquer la DHT augmente le taux de testostérone ? Du fait que les bloqueurs de DHT stoppent la conversion de testostérone en DHT, ils peuvent entraîner une légère augmentation du taux globale de testostérone. Cela est généralement négligeable, mais il convient tout de même de faire surveiller cela par un médecin.

La vérité au sujet des shampoings antichute de cheveux

La vérité au sujet des shampoings antichute de cheveux

Les promesses de ces shampoings sont éloquentes : une chevelure plus épaisse, plus garnie, luxuriante et le repousse des cheveux perdus. Tout cela semble merveilleux, mais ces promesses semblent être trop belles pour être vraies. Est-ce que les shampoings antichute de cheveux fonctionnent vraiment ?

Compte tenu des nombreuses idées reçues qui circulent au sujet de la chute de cheveux, la réponse à cette question peut être compliquée. Que vous puissiez bénéficier ou non de ces shampoings dépend du type de chute de cheveux, mais il est surtout important de savoir que les résultats risquent fort d’être inexistants.

Est-ce que les shampoings antichute de cheveux marchent ?

Le principal problème des shampoings pour la croissance capillaire est que c’est un mécanisme de distribution inefficace, même si les ingrédients du shampoing peuvent aider pour certaines pathologies. Le shampoing est en contact avec les cheveux et le cuir chevelu pendant seulement quelques minutes et il n’est pas absorbé dans le cuir chevelu assez longtemps pour empêcher la chute de cheveux ou stimuler la repousse de cheveux.

Bien que certains shampoings puissent embellir les cheveux, rares sont ceux qui peuvent aider les cheveux à pousser en sachant que ces derniers ne fonctionnent que contre des types spécifiques de chute de cheveux.

Si une pathologie inflammatoire comme le psoriasis cause la chute de cheveux, les shampoings sur prescription contenant des stéroïdes topiques peuvent aider. Si la chute de cheveux est accentuée par les pellicules ou des problèmes similaires du cuir chevelu, les shampoings contenant des antifongiques à base de kétoconazole peuvent être indiqués. Il est bon de consulter son médecin avant d’utiliser ces types de produits.

Est-ce que le shampoing au Minoxidil fonctionne ?

La mousse et les solutions au minoxidil ont montré une certaine efficacité contre certains types de chute de cheveux : l’alopécie androgénétique (de l’homme ou de la femme), la pelade (zones de dégarnissement causée par une pathologie auto-immune) et l’effluvium télogène (chute de cheveux accrue par un ou plusieurs agents stressant sur le corps ou le cuir chevelu).

Bien que les shampoings au minoxidil contiennent le même ingrédient actif, le mécanisme de distribution est tout simplement inefficace. Tout comme d’autres types de shampoings, celui-ci ne reste sur le cuir chevelu que pendant quelques minutes et il est retiré au rinçage. Si votre médecin a recommandé le minoxidil, il est plus efficace de l’utiliser sous forme de mousse ou de solution.

Quel shampoing pour la croissance des cheveux ?

Le shampoing idéal pour la croissance capillaire est celui qui favorise un cuir chevelu sain, qui ne bouche pas et ne contraint pas les follicules de cheveux. Privilégiez un produit qui ne décape pas les cheveux, qui ne laisse pas de résidus ou qui comporte des senteurs ou agents chimiques irritants le cuir chevelu. N’essayez pas de résoudre votre problème de cheveux avec du shampoing uniquement, concentrez-vous plutôt sur les traitements éprouvés contre votre type de chute de cheveux.

Même si vous faites tout ce qu’il faut en maintenant votre cuir chevelu sain et en évitant les produits pouvant endommager vos cheveux, il est possible que la chute de cheveux se poursuive ou que les cheveux ne repoussent pas. Dans ce cas, un spécialiste du traitement de la chute de cheveux pourra déterminer vos meilleures options pour stimuler la repousse de cheveux ou les remplacer.

Que peut-on faire pour ralentir la chute de cheveux ?

Que peut-on faire pour ralentir la chute de cheveux ?

Près de 80% des hommes et 50% des femmes sont affectés par la chute de cheveux. Bien que cette pathologie courante ne menace pas la santé, elle affecte les gens sur plusieurs plans, notamment au niveau de la confiance et de l’état psychologique. De nombreux produits et traitement promettent d’aider à stopper la chute de cheveux, cependant, beaucoup n’y parviennent pas. C’est pourquoi il est préférable d’avoir recours à un traitement médical recommandé par un praticien qualifié. En dehors de cela, il existe certains gestes et certaines habitudes pouvant contribuer à limiter la chute de cheveux ou à s’en prémunir.

Gérer le stress

L’une des meilleures manières de ralentir ou prévenir la chute de cheveux est de gérer son stress. Le corps libère de l’adrénaline et du cortisol (les hormones du stress) qui arrêtent toutes les fonctions du corps jugées comme étant non-essentielles. Le stress chronique, qui est un mal très courant aujourd’hui, entraîne une production accrue de ces hormones. Cela peut limiter la croissance capillaire, et plus vous êtes stressé, plus vous produisez d’hormones du stress, ce qui aggrave la chute de cheveux. En apprenant à gérer votre stress, vous pouvez stopper la production d’hormones de stress excédentaires et ainsi ralentir la chute de cheveux.

Changements alimentaires

Le fait de ne pas manger suffisamment et de trop manger peut entraîner des déséquilibres de vitamines et minéraux dont le corps à besoins pour faire pousser des cheveux sains. Veillez à consulter un professionnel qualifié de la nutrition avant de faire des changements importants dans votre alimentation ou avant de prendre des compléments alimentaires. Généralement, le fait de manger équilibré en incluant des fruits et légumes frais, des protéines maigres comme les haricots et les légumes ainsi que des acides gras oméga 3 peut vous aider à ralentir la chute de cheveux.

Traitements professionnels

Les astuces et produits promettant de stopper la chute de cheveux sont nombreux, mais ce qui fonctionne pour l’un ne fonctionnera pas nécessairement pour un autre, en particulier parce que la chute de cheveux peut avoir différentes causes. En consultant un professionnel du traitement de la chute de cheveux pouvant mettre le doigt sur le type de chute de cheveux et les facteurs qui y ont contribué, vous apprendrez les meilleures manières de restaurer votre chevelure. Par exemple, les spécialistes vérifient la santé du cuir chevelu, la densité de cheveux et l’épaisseur des mèches de cheveux. Certains patients peuvent bénéficier d’une prescription de shampoings ou de traitement topiques. Les médicaments par voie orale jouent aussi un rôle dans la restauration capillaire pour certaines personnes, tandis que d’autres auront besoin d’un traitement plus efficace tel que la greffe de cheveux pour obtenir un résultat durable.
Greffe de cheveux : les motivations des hommes et celles des femmes

Greffe de cheveux : les motivations des hommes et celles des femmes

Nombreux sont ceux qui pensent que la chute de cheveux est problème qui ne concerne que les hommes, mais les femmes sont aussi touchées par la chute de cheveux et cela a souvent des conséquences dévastatrices sur la confiance et l’estime de soi. Bien que hommes et femmes soient concernés, la manière avec laquelle la chute de cheveux se produit diffère.

motivation greffe cheveux tunisie

Chute de cheveux : différences hommes / femmes

La principale cause de l’alopécie androgénétique (chute de cheveux héréditaire) est la dihydrotestostérone (DHT). La DHT est un dérivé de l’hormone masculine testostérone. Cette dernière est capable de se convertir en DHT, c’est ce qui démarre le processus menant à la chute de cheveux. Les femmes ont aussi de la testostérone en faible taux mais suffisant à produire de la DHT. La DHT se lie aux récepteurs des follicules du cuir chevelu et cela mène au rétrécissement des follicules de cheveux.

L’alopécie androgénétique a tendance à toucher la couronne (dessus de la tête), les femmes concernées observeront un rétrécissement des cheveux à ce même endroit.

Greffe de cheveux pour les femmes

Bien que les hommes éligibles à la restauration capillaire soient nombreux, ce n’est pas le cas des femmes. Celles qui peuvent en bénéficier sont catégorisées ainsi :

  • Les femmes qui présentent une alopécie androgénétique dont le schéma est distinct et similaire à l’alopécie des hommes. Les signes à repérer sont la régression de la ligne de cheveux, le rétrécissement des cheveux au niveau du vertex et une zone de prélèvement intacte.
  • Les femmes qui présentent une alopécie de traction. Il s’agit d’une chute de cheveux causée par la force de traction de certaines coiffures qui arrachent tout simplement les cheveux du cuir chevelu avec le temps.
  • Les femmes qui ont perdu une partie de leur cheveux à la suite d’un trauma (brûlures, produits chimiques, accidents, etc.). Celles dont les cheveux ont été sévèrement endommagés par les substances contenues dans les produits cosmétiques en sont un exemple.

Estetika Tour aide les hommes et les femmes à combattre la chute de cheveux

La solution proposée par nos spécialistes de la greffe capillaire est la FUE : extraction d’unités folliculaires. Il s’agit d’une méthode de prélèvement individuel et sélectif des unités folliculaires. L’implantation des greffons dans les zones dégarnies est très précise, elle prend en compte l’angle de pousse des cheveux, l’orientation, l’épaisseur des cheveux et bien d’autres facteurs pour reproduire la chevelure d’origine à l’identique.