Nous savons de source sûre que Donald Trump a eu recours à plus d’une transplantation capillaire pour traiter sa perte de cheveux il y a plus de 20 ans. De nombreuses personnes ayant subi une greffe de cheveux dans les années 80 ou 90 présentent des cicatrices importantes au niveau du cuir chevelu de l’arrière de la tête. Ce type de disgrâce peut être camouflé à l’aide d’une coiffure adaptée. Dans les années 80 et 90, les transplantations capillaires étaient menées à l’aide d’instruments grossiers qui engendraient des cicatrices hideuses à la tête. Aujourd’hui, la greffe de cheveux est réalisée en déplaçant les groupements naturels de cheveux (entre 1 et 4 cheveux) des côtés et de l’arrière de la tête vers les zones dégarnies. La greffe FUE en particulier est aujourd’hui la méthode de choix pour regarnir les zones affectées par une alopécie.

cheveux-donald-trump

Donald Trump

Donald Trump est probablement l’une des victimes de ces vieilles méthodes. En effet, certains patients qui consultent pour une greffe de cheveux destinée à camoufler ce genre de cicatrice ont adopté une coiffure particulière qui leur permet de passer inaperçu. Il semble que Donald Trump utilise sa coiffure pour le moins particulière dans le but de couvrir des cicatrices importantes. Tant que sa perte de cheveux s’arrête là et qu’il garde cette coiffure, il gardera son look si célèbre.

La bonne nouvelle, c’est que la majeure partie des personnes qui présentent ces cicatrices ont depuis fait appel à des techniques développées ces 20 dernières années. Joe Biden, vice-président des États-Unis, est un bon exemple : il présentait auparavant une chevelure disparate au niveau du front, sa ligne du cuir chevelu est aujourd’hui parfaite. Donald Trump dissimule certainement les traces de ses interventions en utilisant sa coiffure pour cacher son secret.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire